Réaménagement des espaces extérieurs d’un quartier QPV (Bischheim)

MOE : Chemins indiens mandataire et Soderef.

MOA : OPHEA, l’EMS et la ville de Bischheim

Projet ESPEX

Réalisation des travaux : Pontiggia, S2EI, Thierry Muller Espaces Verts

Calendrier de l’opération : Études : mars 2018 à août 2019

Travaux : janvier 2020 à 2021

Le quartier Guirbaden date des années 1950-1960. Il est formé de 10 plots bâtis disposés de manière concentrique. L’espace extérieur n’est orienté que par les voies routières et des nappes de stationnement. Des éléments paysagers, un canal et un parc jouxtent le quartier sans y être intégrés, ils sont «à l’arrière» des immeubles.

Le projet diminue de 32% les surfaces minéralisées du quartier. Les surfaces restantes sont couvertes par les houppiers des arbres afin de réduire l’effet d’ilot de chaleur urbain. Ceci s’inscrit dans le Plan Climat 2030 de l’Eurométropole de Strasbourg.

Chemins indiens requestionne l’allée publique majeure du plan guide. Les mobilités douces sont un moyen de désenclaver le quartier. Le projet doit ouvrir physiquement et visuellement le quartier. Alors, cette allée majeure passera au milieu des immeubles, reliant le canal situé à l’Ouest et le tram situé à l’Est, et traversant la place centrale du quartier.

La nouvelle structure paysagère s’articule autour de l’allée majeure. Depuis la place centrale arborée, une vue sur l’église du centre-ville est préservée. Cette vue lointaine et historique permet de se sentir plus proche du centre-ville depuis le coeur du quartier. La place centrale arborée est un espace polyvalent accueillant des usages urbains (foodtruck, pétanque…). Cette «place de village» permet l’arrêt et le passage, tout préservant l’intimité des habitations situées en rez-de-chaussée.

Les paysages perceptibles depuis l’allée majeure progressent de l’intérieur vers l’extérieur du quartier. L’allée mène à la place du canal et à un grand parc champêtre dédié aux vergers et aux potagers, le long du chemin de hallage du canal. Cette seconde place sur le canal permet enfin de profiter du plus beau paysage : celui où ont été implantés les immeubles dans les années 60. La topographie sera remaniée en douceur à cet endroit pour que la place soit à niveau avec le canal. Les habitants y auront accès facilement. Les deux places sont reliées par un passage fleuri et arboré équilibrant le rapport avec les immeubles.

Enfin, la structure paysagère mise en place intègre les stationnements, les cheminements publics. Un grand alignement d’arbres sur la rue du Guirbaden apporte une identité urbaine pour l’entrée dans le quartier et adoucit le rapport aux bâtis.