Etude : Habiter une île de grand ensemble (ZUS de l’Ile de Thau, Sète)

La ZUS de l’Île de Thau illustre les principes utopiques appliqués à la production massive de logements d’après-guerre. A Sète, les concepteurs ont porté une main que certains pourraient dire sacrilège sur la géographie en fabriquant une île. Aujourd’hui, cette île est à la vieille de subir une extraordinaire mutation. On prévoit avec une quasi-certitude que ces terres seront submergées dans 40 ans. Que deviendra la population du grand ensemble? Elle vient de l’autre rive de la Méditerranée et sera la première réfugiée climatique si d’ici là l’île n’est pas réconciliée avec son paysage.

Panneaux / mémoire / vidéo FFP

 

Mention très bien

Encadrants : Philippe Thomas (paysagiste dplg – Conseil), Yves Hubert (architecte-paysagiste)

Jury : Isabelle Schmidt (paysagiste dplg), Armelle Varcin (paysagiste dplg). Thérèse Rauwel architecte-urbaniste (CAUE Somme), Philippe Thomas, Denis Delbaere (paysagiste dplg-Chercheur sur les grands ensembles).

 

 

Travail finaliste des 6 Jeunes Talents de Paysage 2015, organisé par la FFP d’envergure nationale. Exposition des panneaux à la maison de l’architecture d’Ile de France et publication d’une brochure.
Jury : J-P Charbonneau (urbaniste), J-M Bouillon (paysagiste dplg, président FFP), M.C. Vatov, (rédactrice en chef de Traits Urbains), L. Pays, (conseillère régionale IDF, présidente Natureparif)