Etang et gîtes touristiques (Essonne)

Commande : Privée – Etang et test d’implantation de logdes touristiques

Budget : non communiqué

Surface : 1,5 hectares de friche en partie minéralisée

 

Le schéma directeur est défini par les paysages locaux. Cette approche nous amène à considérer la parcelle comme une transition entre le bourg et le plateau cultivé. À l’échelle du domaine, nous identifions 3 grands axes structurants. Le premier redéfinit la lisière du bois, le second axe est l’allée d’honneur, et le troisième valorise un alignement existant.

La densité du hameau au Sud, les champs de cultures au Nord, les réseaux de chemins à l’extérieur ainsi qu’à l’intérieur de la parcelle nous permettent de déduire des formes et des implantations pour les nouveaux bâtis. Les différents profils des futurs usagers, eux aussi, déterminent des typologies bâties et des modes de vie distincts. Par exemple, les locataires des gîtes de groupes pourraient prendre plaisir à partager une vie collective autour d’une cour jardinée, tandis que les couples eux, pourront préférer une intimité.

Dans la partie sud-ouest de la parcelle, au contact du hameau, il est pertinent d’exploiter la forme de la cour de ferme en rez-de-chaussée. Puis, plus nous progressons vers le Nord, plus le bâti est diffus, et de plus petit gabarit.

C’est le passage d’ambiances jardinées contenues par le bâti, à un jardin contenant les logements, avant de rejoindre la trame agricole. Les différents lieux sont reliés au grand paysage par l’allée cavalière Nord/Sud et transversalement par le maillage de chemins dans le bois, orienté Est-Ouest. Entre les différents lieux, les limites sont de plusieurs natures. Certaines sont franches, pour empêcher la vue sur les stationnements, d’autres sont légères, pour appuyer des perspectives ou des cheminements vers la forêt.

Nous tirons parti des zones réglementaires, ainsi que de la réhabilitation possibles. De plus, on peut observer le réemploi aux 2/3 des espaces minéralisés actuels.